SideROS raised €1 Million funding to accelerate the development of its lead candidate in cancer

Funding Sideros August 2020 cancer research

Paris, Aug. 27. 2020 –  Based on promising proof of concept results, SideROS will join Paris Biotech Santé incubator to initiate non-clinical pivotal investigations prior to first-in-man studies

 

SideROS, a French biotechnology company specialized in oncology, announced a closing of €1 M funding to tackle cancer relapse and metastasis. SideROS bridges innovative research on iron-targeting chemical compounds and drug candidate discoveries to target persister cancer cells.

 

The €1 M funding from private and public investment is brought half by a pool of Business Angels with international expertise in the pharmaceutical industry in the form of equity, and half by the support of Bpifrance and Région Ile-de-France in the form of grants and loans.

 

This investment from qualified Business Angels and public support will allow us to accelerate our development and reach strategic milestones to move forward to pivotal regulatory toxicology studies in early 2021 and to the design of our first clinical trial planned for 2022 aiming at improving the condition of patients affected by life-threatening diseases lacking an effective treatment. We are very proud to have been selected by Paris Biotech Santé, a new step in SideROS structural development” stated Lucie Mondoulet, CEO at SideROS.

SideROS à la une du journal du CNRS – 10.02.2020

Sideros cancer labo

Basée sur les travaux de Raphaël Rodriguez, directeur de recherche au CNRS, la start-up SideROS développe de nouvelles stratégies anticancéreuses qui ciblent le fer contenu dans les cellules souches résistantes aux traitements.

Sideros-cancer-cellule-traitement-fer

Microscopie à fluorescence d’un modèle de cellules souches cancéreuses. Autour du noyau, en bleu, on voit une co-localisation entre l’ironomycine, en vert et les lysosomes (organites cellulaires qui permettent la digestion intracellulaire grâce à des enzymes), en rouge.

Forts de cette piste extrêmement prometteuse et inédite, Raphaël Rodriguez et Robin Rivaton, économiste et essayiste, ont fondé une start-up pour valoriser l’ironomycine.

 

« Il a d’abord fallu publier beaucoup de travail académique, puis discuter avec des contacts dans les biotechnologies et les milieux économiques, se souvient le chimiste. Lancer une start-up demande le bon timing. Ni trop tôt ni trop tard. ».
Une approche d’influence anglo-saxonne, inspirée par son année de thèse à Oxford et ses sept années de postdoc à Cambridge.

SideROS selected for the 2020 EIT program

 

SideROS was selected for the 2020 EIT Health Headstart program providing emerging companies with mentorship and funding opportunities for their innovative products and services aiming to improve the lives of European patients and citizens.



Sideros cancer innovation Health France

Ninety-six start-ups from across Europe have been selected to take part in the annual EIT Health Headstart programme. The start-ups picked up are granted mentoring and business support, and financial support of up to €50,000, and will make valuable contacts within the health innovation ecosystem via EIT Health’s vast network.

Sideors bridges innovation via research on iron-targeting chemical compounds and drug candidate discoveries to target persister cancer cells. Their innovative approach uses small molecules that show the potential to target various types of cancer, thereby revolutionising treatment.

Concours national I-LAB 2019

SideROS, lauréat de la 21e édition du concours national i-LAB visant à soutenir la création de sociétés de technologies innovantes, le jury a distingué 75 lauréats sur 468 candidatures reçues. Les prix comprennent deux startups innovantes issues d’une recherche développée par les équipes du CNRS à l’institut Carnot Curie Cancer.

Sideros Innovation traitement cancer Institut curie carnot

Les thérapies cellulaires représentent l’une des frontières les plus prometteuses pour le développement de nouvelles thérapies. Honing Biosciences s’appuie sur les technologies développées par une équipe de chercheurs du CNRS de l’Institut Carnot Curie Cancer (Dynamique de l’organisation intracellulaire, dirigée par Franck Perez) pour le contrôle de la sécrétion cellulaire.

SideROS, qui signifie fer en grec (δερος), a été créé en 2019 pour développer des thérapies fonctionnelles pour le traitement des cancers résistants ou à risque de récidive. Sa première molécule, Ironomycine, dérivée des travaux de Raphaël Rodriguez (équipe de chimie et de biologie du cancer), repose sur le métabolisme particulier du fer dans les cellules cancéreuses résistantes pour induire une mort cellulaire qui réduit considérablement les récidives.